Concerts et art de vivre flamenco

actualté du flamenco
actualté du flamenco actualté du flamenco actualté du flamenco actualté du flamenco

Antonio Mejias, le gagnant de Cordoue en concert à Nîmes

Samedi 19 février 2011 à 20h30

Un concert O Flamenco !

Antonio Mejías Portero est né à Montilla en 1979. Doté d’une voix puissante, il exprime son art par une maitrise complète de la majorité des palos, toujours à la recherche de la pureté flamenca absolue.
Son programme « jondo » lui a permis de créer l’événement au concours de Cordoue, et de rejoindre la prestigieuse liste des lauréats, entre autres :
Fosforito, Juan Talega, Fernanda y Bernarda de Utrera, La Perla, José Menese, La Paquera, Chano Lobato, Lebrijano, Antonio Mairena, El Pele, José Mercé…
Il sera accompagné par Francisco Pinto à la guitare.

Tapas, boissons, dans le cadre de la fête de l'Andalousie, la soirée se poursuivra dans l'ambiance chaleureuse du centre culturel andalou,

Centre culturel andalou - 64 bis boulevard Sergent Triaire - Nîmes.
04 66 62 01 42

Les artiste(s) présent(s)

Antonio Mejias

Antonio Mejias, le vainqueur de Cordoue

Gagner le concours d'art flamenco de Cordoue c'est comme remporter la Palme d'or au festiva ...lire la suite

Ce que la presse en dit...

Midi Libre Édition du mercredi 16 février 2011

« La force de Mejias est d'être capable de combler tous les puristes jusqu'à la planète Mars et ils sont exigeants, mais d'être aussi festif », souligne l'artiste Roé, qui, avec son association O flamenco !, organise le concert nîmois, en partenariat avec le centre culturel andalou. « Dans un désir partagé de faire de Nîmes la capitake du flamenco toute l'année. » Et l'événement de samedi prochain est une bonne mise en bouche, car Antonio Mejias, accompagné de son guitariste Francisco Pinto, donnera là un de ses premiers concerts français... dans les conditions conviviales d'une peña andalouse. « Mejias est un très grand artiste en devenir, C'est une chance de le voir à Nîmes, je suis sûr qu'il va plaire à tout le monde », remarque Michel Campos, chargé de la programmation au centre culturel andalou. Avec la présidente Annie Vioque, il a bâti, comme chaque année, le programme de Célébrations du jour d'Andalousie, fêtant le 28 février 1989, date de l'adoption par référendum du principe d'autonomie de l'Andalousie.   « Avec le concert d'Antonio Mejias, nous faisons un petit clin d'œil au futur jumelage prévu entre Nîmes et Cordoue, qui nous ravit. Et cela tombe bien, le flamenco vient d'être reconnu patrimoine immatériel de l'humanité »